Impulser le Futur en 2021

Publié le 09/09/2020

À chaque période de ma vie, j’ai toujours revendiqué avec joie cette conviction profonde: si j’avais la possibilité de choisir mon pays de naissance, ma culture, je choisirais la France sans aucune hésitation.

Malgré ses paradoxes, je suis convaincue que notre pays, notre environnement, notre culture, notre liberté de remettre en question (parfois bien trop 😉 ), notre capacité à être précurseur, à représenter autant le beau que l’innovation, notre facilité à nous exprimer et à expérimenter… nous donnent la chance et la responsabilité d’impulser la construction de notre monde futur.

J’ai la chance de me connecter par mon métier à des personnes qui portent dans leur adn cette nécessité de contribuer à un monde « meilleur », bien souvent de façon inconsciente.

Je suis témoin et d’autant plus convaincue que nous portons en France cette capacité en nous, souvent enfouie sous le poids de nos croyances limitantes et de notre manque de confiance en nous.

Aujourd’hui nous arrivons à bout d’un système qui s’essouffle mais qui ne demande qu’à se relever, plus grand, plus respectueux, plus humain, plus positif, plus innovant, dans une performance saine. Un monde où le pouvoir sera plus associé à la contribution qu’à la destruction, où le droit à l’erreur sera valorisé, où la transparence sera la nouvelle, où le plaisir d’être dépassera le plaisir de gagner.

Lors d’accompagnements où la gestion du pouvoir et de l’autorité arrivent souvent au coeur des prises de conscience, j’ai appris et compris que le fil entre ces deux mondes était extrêmement fin: il ne tient qu’à un choix conscient.

Cette année j’ai choisi de porter ma voix sur les sujets qui m’inspirent et sont engrammés dans mon adn:

– je suis convaincue que nous sommes encore trop conditionnés par notre origine sociale et notre éducation, limite forte au déploiement de nos talents. Je porte en moi la lutte contre le déterminisme social et je choisis de contribuer à l’ouverture des possibles (je tiens à préciser qu’il existe le même déséquilibre et les mêmes freins, quelle que soit notre classe d’origine et notre éducation, à réaliser ce pour quoi nous sommes fait).

– Je suis convaincue que nous sous-évaluons la puissance de nos talents basés en province. il est plus que jamais temps de considérer les talents, entreprises, organisations et les mouvements provinciaux au même niveau que ceux de Paris et des Métropoles. je choisis d’impacter par la lutte contre le déterminisme régional. Nous nous coupons nous-mêmes d’une grande énergie créatrice et contributrice pour le Futur

– Je suis convaincue que l’évolution positive du monde passera par la somme de nos évolutions et actions personnelles qui résonneront à grande échelle

Nous avons tous un rôle à jouer, quelle que soit la portée de notre voix. Nous pouvons tous, à notre niveau, amener une nouvelle façon de percevoir, de faire, de ressentir, de créer, d’échanger, de donner et recevoir…

La première étape et d’en avoir conscience. Peu importe ses études, son niveau de vie, son lieu de vie, ses relations, ses compétences, ses peurs, ses réussites, son âge, son sexe, ses origines, ses expériences…

La deuxième étape est de se considérer à sa juste valeur, et d’avoir confiance en soi, en ses possibilités.

La plus importante est d’OSER.

Si chacun fait sa part nous aurons la fierté d’avoir construit un futur meilleur pour nos prochaines générations. Le changement est dans notre adn, à nous d’en révéler la puissance #lalegendeducolibri

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *